MARTHA HIGH & THE SOUL COOKERS FEAT par Djé Sartre  
Ce   fût   samedi   soir   un   concert   hors   normes   et   d’après   les   dire   une   des   meilleures   soirées   réalisées   au   club   du   Mediator   @ Perpignan, rien que ça ! Tout commence avec Greg Boogaloo pour nous mettre dans l’ambiance de cette soirée Soul. Tombé dans la   soul   music   depuis   sa   jeunesse   «   mod   »   dans   les   80's,   il   n'a   depuis   cessé   de   pousser   les   galettes   et   joué   dans   de   nombreux clubs   de   Catalogne,   de   France   et   de   Navarre.   Il   nous   a   proposé   pour   cette   soirée   une   sélection   de   northern   soul,   de   funk   et   de R&B   aux   petits   oignons.   Le   tout   servi   en   45   garantis   100%   originaux.   Bref   un   DJ   irréprochable   !   Puis,   nous   avons   assisté   à   la prestation   d’une   Diva   avec   un   D   majuscule   :   j’ai   nommé   Madame   Martha   High   ;   une   des   Funky   Divas   originales   de   James   Brown et   dont   la   carrière   fut   tellement   chargée   en   rencontres   de   haut   vol,   qu'elle   peut   vous   commencer   une   phrase   en   vous   parlant   de Bo   Diddley   et   la   finir   avec   George   Clinton   et   James   Brown   en   passant   par   Marvin   Gaye.   Pour   l’occasion   elle   était   accompagnée par   le   trio   des   Kinda   Horns   sur   une   majorité   des   titres   joués,   qui   est   la   section   cuivre   de   Kinda   ;   dont,   Monsieur Alexandre Augé   ! Ils   ont   assuré   comme   des   chefs   et   c’était   un   peu   comme   une   cerise   sur   le   gâteau   car   tout   était   parfait   !   Le   show   commence   par deux   morceaux   instrumentaux   de   haut   vol   puis   vient   sur   scène   la   Diva   qui   nous   délivre   quelques   titres   de   son   dernier   album   (un must   have),   mais   pas   seulement,   puisqu’arrivent   ses   titres   phares   que   nous   connaissons   tous   sans   le   savoir   tellement   ils   sont ancrés   dans   la   culture   soul,   mon   préféré   reste   «   Ding   Dong   man   ».   Puis   vient   l’instant   battle   de   la   soirée   :   elle   désigne   quelques danseurs    qui    réalisent    leur    impro    personnelle    devant    un    public    divisé    en    west    side    et    east    side,    les    vainqueurs    élus    à l’applaudimètre   se   voient   conviés   en   backstage   pour   partager   un   moment   avec   le   groupe,   instant   qui   restera   gravé   à   jamais   dans leur   mémoire   !   La   voix   de   Martha   High   est   unique   et   intemporelle,   c’est   une   personne   d’une   grande   humanité   et   une   artiste   d’une rare proximité avec son public, public qui ne s’est pas trompé ce soir-là !

© Tous droits réservés la tête dans le public  - LTDP 2009 - 2017 -  Mentions legales - Qui sommes-nous ?  

LATÊTEDANSLEPUBLIC.COM - webzine / magazine
ACCUEIL            LIVE REPORTS            LTDPMAGAZINE           LE SON EST IMAGE           EXPOSITION