LAST TRAIN + TWIN ARROWS + KURSED
Raaaa,   ouep   là   on   peut   le   dire,   c'était   le   concert   rock   à   ne   pas   louper   de   ce   début   d'année,   j'en   tremble   encore.   Coté   hargne   et   la   présence   sur   scène,   on   a   été   servi puissance   douze.      Trois   groupes,   de   l'adrénaline   pure,   à   ne   pas   diluer   tant   ton   verre,   tu   ne   t'en   relèveras   pas,   de   la   voix   hargneuse,   de   la   guitare   qui   hurle,   de   la   basse puissante,   de   la   batterie   à   réveiller   tes   aïeuls.   Vous   l'avez   compris,   on   n'est   pas   chez   Oui   oui   fait   de   la   guitare. Accrochez-vous   et   remet   des   bouchons   neufs,   ça   risque de   saigner   de   nouveau.   On   commence   avec   le   groupe   KURSED   de   Montpellier   :   Tu   es   tout   de   suite   dans   le   bain,   le   ton   est   donné,   ces   quatre-là   te   piquent   direct, tellement   efficace,   vous   avez   dit   de   bons   morceaux,   et   un   et   de   deux,   trois,   ça   s'enchaine   vite,   pas   de   temps   mort,   un   rock   très   rythmé,   le   tout   est   bien   ficelés.   TWIN ARROWS    de   Paris,   alors   là   pardon,   pour   une   claque   on   ne   l'a   pas   vu   venir.   On   est      tous   tombé   sous   le   charme   de   melle   Éléonore   au   chant,   (si   si,   allez   arrête   Paulo,   tu m'en   as   parlé   tout   le   dimanche)   on   est   dans   le   mélange   de   Tina   Turner   et   de   Nina   Hagen,   habillée   en   félin...   C'est   ultra   efficace,   le   tout   te   prend   et   te   lâche   plus,   en même   temps   tu   n'as   pas   le   temps,   des   coups   de   guitare   incisive   et   des   morceaux   qui   s'étalent   et   te   mettent   en   transe,   reveindez   nous   voir,   ça   nous   a   fait   du   bien.   LAST TRAIN   :   rappelez-vous,   le   groupe   était   passé   en   juin   dernier   et   passez      inaperçu   malheureusement.   Depuis   Le   groupe   à   monté   en   puissance   et   démontre   que   la   relève est   là.   Encensé   par   la   presse,   le   groupe   de   Mulhouse   a   bien   avancé,   gagné      les   iNOUiS   de   Bourges   et   se   produit   partout   sur   les   scènes   de   France   et   d'Europe.   Il   faut les   voir   sur   scène   et   je   peux   vous   dire   qu'ils   sont   possédés   par   je   ne   sais   quel   monstre   rageur.   Un   rock   mastoc,   épais,   sauvage.   Le   phénomène   Last   train   est   passé   et nous à donner une interview que vous pourrez lire dans le prochain LTDPmagazine.

© Tous droits réservés la tête dans le public  - LTDP 2009 - 2017 -  Mentions legales - Qui sommes-nous ?  

LTDP LATÊTEDANSLEPUBLIC.COM - webzine / magazine
ACCUEIL            LIVE REPORTS            LTDPMAGAZINE           LE SON EST IMAGE           EXPOSITION