Première   édition   du   LIVE AU   CAMPO.   La   cathédrale   Saint   Jean- Baptiste,   magnifique   édifice   au   cœur   de   Perpignan,   idéal   donc pour   y   faire   des   concerts.   Deux   soirées   totalement   différentes l'une   de   l'autre,   guitare   voix,   du   rap,   de   l'humour,   des   comptines au   piano   et   un   rock   band,   une   programmation      bien   déjantée   sur deux   jours   pour   tous   les   goûts   et   pour   tous.      Vendredi,   bon   pas de   bol,   un   avion   en   panne   et      madame      la   pluie   qui   s'invite   au show.      Il   en   faut   plus   pour      nous   décourager      et      faire   la   fête   dans ce   lieu      magnifique.   NILCO,    seul   en   scène,      guitare   /   voix   et   un crâne   posé   sur   une   table,   un      " Poésicien "      que   le   public      en   dit, c'est   tout   a   fait   vrai,   des   textes   sur   mesure,   qui      parlent   de   nos vies   ou   celle   des   autres,   de   tendresse      et   d'humour,      des   histoires de   la   vie   qui   ranime      ton   cœur   et   tu   souris,   le   public      touché   par ces   mots   lui   fait   une      standing      ovation.      OXMO   PUCCINO ,   des     mots,   du   rap   et   des   instruments.   Je   suis   agréablement   surpris   de Oxmo    Puccino,    c'est    vrai    je    suis    plutôt    rock    en    général.        Je découvre   une   musique   aux   tendances   électro-pop/   jazz   rythmé plutôt   que   du   rap   classique,   pas   trop   besoin   de   tendre   l'oreille pour   comprendre,   les   mots   font   mouche,   ouep   un   bon   moment. IBRAHIM   MAALOUF ,   la   voila   la   mauvaise      nouvelle,   c'est   la faute   de   l'avion,   une   panne   technique   et   personne      n'avait   de câbles   pour   le   faire   démarrer.      Déçu?   Un   peu   quand   même   de   ne pas avoir vu et écouter cet immense artiste... Deuxième    soir,    on    change    carrément    de    registre    musical. GIEDRE ,   si   vous   n'êtes   pas   fan   d'humour      au   2-3-4éme   degrés   et si    vous    avez    des    tabous    passer    votre    chemin,    idolâtrer    par certains   et   carrément   à   bruler   sur   le   bucher   par   d'autres,   Giedré ne   passe      pas   inaperçu,   une   jolie   blonde,   une   guitare   avec   pour décor   un   immense   vagin   et   deux   danseurs      aux   masques      de BHL    et   Arielle    Dombasle        ou    d'animateurs    de    notre    TV    bien pensante.   Texte   cru,   humour   noir,   homophobie,      j'ai   vu   des   gens du   public   faire   la   grimace,   fermer   les   yeux   et   se   boucher   les oreilles   à   la   liste   longue   de   ce   que   Giedré   peut   dire   dans   ses chansons    et    ces    jolies    ballades    musicales.        KATERINE ,    le cultissime      monsieur      libre,   une   entrée   toute   discrète      le   public n'étant   même   pas   encore   installé,   un   magnifique      costume   de longs        poils    qui    cache    un    autre    costume    on    pourrait    dire    de ménestrel   du   moyen   âge.   Tout   le   monde   connaît,   " Louxor   j'adore "     ou   " Je   vous   emmerde "   mais   la   surprise   est   de   les   entendre   avec juste   un   piano   comme   instrument.   Fantasque,   cultissime,   déjanté,     fabuleux.   Katerine   réinvente   le   show   dépouillé   au   plus   simple, piano   -   voix.   Bravo   monsieur.   DIONYSOS ,   une   vraie   claque,   un concert    à    ne    pas    manquer    rester    assis    est    un    crime,    c'est impossible,   bienvenu   à   Voltland   puissance   dix,   ça   saute   dans tous   les   sens.   Comment      ça   déboite   sur   scène,   la   communion avec    le    public    est    impressionnante.        Énervé    vous    avez    dit? Dionysos   est   une   bête   de   scène   et   hors   de   scène   le   public   de Live   au   Campo   s'en   souviendra.   Une   apothéose   en   final   avec Cali   et   katerine.   Bravo   vous   avez   assuré.     Allez!   La   même   chose pour l'année prochaine.
LIVE AU CAMPO
Nilco - reproduction interdite Nilco - reproduction interdite Nilco - reproduction interdite Oxmo Puccino  - reproduction interdite Oxmo Puccino  - reproduction interdite Oxmo Puccino  - reproduction interdite Live au Campo  - reproduction interdite Live au Campo  - reproduction interdite Oxmo Puccino - reproduction interdite GiedRé  - reproduction interdite GiedRé  - reproduction interdite GiedRé  - reproduction interdite GiedRé  - reproduction interdite Giedrè - reproduction interdite Katerine - reproduction interdite Katerine - reproduction interdite Katerine - reproduction interdite Katerine - reproduction interdite GiedRé  - reproduction interdite Katerine - reproduction interdite Katerine - reproduction interdite Dionysos- reproduction interdite Dionysos- reproduction interdite Dionysos- reproduction interdite Dionysos- reproduction interdite Dionysos- reproduction interdite Dionysos- reproduction interdite Dionysos- reproduction interdite Dionysos- reproduction interdite Dionysos- reproduction interdite Dionysos- reproduction interdite

© Tous droits réservés la tête dans le public  - LTDP 2009 - 2017 -  Mentions legales - Qui sommes-nous ?  

LATÊTEDANSLEPUBLIC.COM - webzine / magazine
ACCUEIL            LIVE REPORTS            LTDPMAGAZINE           LE SON EST IMAGE           EXPOSITION