PYRENEAN WARRIORS OPEN AIR II
Nous   revoilà   à   Torreilles   pour   la   seconde   édition   du   Pyrenean   Warriors   Open   Air   .   Les   “futes”   moule   zizi,   les   baskets,   les cartouchières   et   les   vestes   à   patchs    sont   de   sortis   et   ca   va   cogner   sévère   du   bousin.    Bon   je   passe   sur   le   site   magnifique   (voir l’article   de   l’an   dernier),   l’organisation   qui   est   toujours    aussi   sympa   et   bien   huilée,   pour   en   venir   à   l'essentiel   la   musique. Alors   on est   ici   dans   un   festival   pur   Heavy   métal   underground   organisé   par   des   potes   pour   des   potes,   donc   pas   de   hard-core,   de   stoner   ou de   truc   comme   ca   …   mais   du   Heavy   Métal   sévèrement   burné.   Ca   commence   avec   les   grenoblois   de   ELECTRIC   SHOCK ,   c’est bien   plombé   comme   rythmique,   ca   envoie   un   bon   coup   de   pied   au   cul   avec   cette   chaleur,   si   tu   aimes   motorhead,   c’est   fait   pour   toi. Les   Belges   HORACLE   font   résonner   leur   heavy/speed   sous,   toujours,   cette   chaleur   de   plomb..Et   oui   comme   les   riffs,   cavalcades et   chants   puissants   sont   au   rendez   vous.   C'est   l’heure   de   faire   une   virée   au   pays   des   “pastas”   avec   H   i   GH .   Les   italiens   ne   lâchent rien   et   envoient   leurs   tonnes   de   riffs   à   un   public   déjà   acquis   à   leur   cause.   IRON   CURTAIN ,   les   espagnols   ne   se   font   pas   priés   et envoient   du   lourd   et   du   rapide,   rythmiques   ciselées   et   refrains   entêtants,   c’est   bien   fait   et   magnifiquement   exécuté.   OSTROGOTH de   débouler   sur   scène,   je   vous   rassure   rien   à   voir   avec   la   peuplade   de   la   Germanie   ancienne,   les   Belges   ont   bien   fait   de   se reformer   en   2015   pour   faire   revivre   ce   heavy   traditionnel   des   années   80   (de   84   à   87   pour   être   exact)   à   grands   coups   de   riffs   et solis   c’est   une   petite   tuerie.   Une   présence   sur   scène   impressionnante   fait   que   ce   show   est   des   plus   sympathiques   et   donne   cette envie   de   bouger   la   tête   sans   arrêt   au   rythme   de   la   batterie.   Les   tauliers   de   la   scène   heavy   traditionnelle   foules   les   planches   du Pyrenean Warriors Open Air .
HIGH - Reproduction interdite Iron Curtain  - Reproduction interdite Ostrogoth  - Reproduction interdite Ostrogoth  - Reproduction interdite Ostrogoth  - Reproduction interdite Metal inquisitor  - Reproduction interdite Metal inquisitor  - Reproduction interdite Metal inquisitor  - Reproduction interdite Metal inquisitor  - Reproduction interdite Adx  - Reproduction interdite Adx  - Reproduction interdite Adx  - Reproduction interdite Adx  - Reproduction interdite Adx  - Reproduction interdite Manilla Road - Reproduction interdite Manilla Road - Reproduction interdit Manilla Road - Reproduction interdite Manilla Road - Reproduction interdite Manilla Road - Reproduction interdite Manilla Road - Reproduction interdite
Les   METAL   INQUISITOR   ,   pour   leur   premier   passage   en   France,   dévaste   nos   palourdes   ensablées,   c’est   puissant   et   bien   en place.   C’est   Allemand   mes   amis,   ça   se   voit   et   ça   s’entend,   y   a   rien   qui   dépasse   et   là   où   les   décibels   de   METAL   INQUISITOR passent   l'herbe   trépasse..   la   foule   est   en   transe.   Vient   enfin   le   tour   des   Français   de   ADX,    les   incontournables   de   la   scène   heavy française   (et   même   speed).   Je   me   vois   encore   chanter   avec   le   public   en   délire   “Caligula”.   Bon   oui   c’est   un   vieux   groupe,   de mémoire   fondé   en   1982,   mais   sur   scène   ca   secoue   le   bestiau,   même   si   votre   serviteur   a   eu   quelques   petits   “problèmes   de justesse”   au   niveau   de   l’oreille..ca   ne   peut   être   dû   qu'à   mes   vieilles   feuilles   de   choux   hein.   L'énergie   était   bien   au   rendez   vous   et c’est   bien   là   le   principal.   Les   américains   de   MANILLA   ROAD   qui   viennent   faire   chauffer   les   esgourdes   du   public   en   sueur   et   qui en   demande   encore.   Près   de   40   ans   d'existence   et   toujours   aussi   atomique   sur   scène.   Une   exécution   parfaite   et   des   titres mythiques comme “Mystification” ou“Necropolis” donne à cette fin de soirée une impression d’épopée hippique et magique. Une   bien   belle   réussite,   merci   à   l’organisation   d’avoir   ravis   plus   de   450   personnes   qui   vénèrent   le   heavy   métal.   On   se   donne rendez vous pour la 3eme édition dans ce lieu toujours aussi typique et agréable pour un moment de détente de pure musique. Guy

© Tous droits réservés la tête dans le public  - LTDP 2009 - 2017 -  Mentions legales - Qui sommes-nous ?  

LATÊTEDANSLEPUBLIC.COM - webzine / magazine
ACCUEIL            LIVE REPORTS            LTDPMAGAZINE           LE SON EST IMAGE           EXPOSITION